Triades sur Seine



« Je m’appelle Vincent Arnaud, mais tout le monde ou presque m’appelle Vince.
Il est trois heures du matin et je suis assis sur un banc dans un parc du 15ème arrondissement de Paris.
Comment et pourquoi je suis arrivé là ? Je vais essayer de vous l’expliquer. Enfin, si les flics et les tueurs chinois lancés à mes trousses m’en laissent le temps. »
C’est par ces mots que débute la confession violente et parfois pathétique de Vincent Arnaud, l’ancien béret rouge.
Une histoire véridique ? Pas sûr ! Mais un récit étonnant et passionnant, c’est certain !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire